Les trois meilleurs conseils fiscaux pour vous aider à vous préparer pour cette saison d’impôt.

January 4, 2022

Avec la nouvelle année enfin arrivée, cela peut signifier deux choses : de nouvelles résolutions et la prochaine saison d’impôt.

Nous avons peut-être une très bonne idée de l’option sur laquelle vous aimeriez vous concentrer. C’est pourquoi nous vous présentons nos trois meilleurs conseils pour la prochaine saison d’impôt que vous devriez garder à l’esprit.

Nos meilleurs conseils fiscaux sont les suivants :

  1. Profitez des options de remboursement des prestations liées à la COVID-19.
  2. Trouvez la meilleure méthode pour déduire vos dépenses de travail à domicile.
  3. Vérifiez si vous pouvez demander maintenant l’Allocation canadienne pour les travailleurs.

Continuez à consulter ce blogue pour savoir comment tirer le meilleur parti de vos déclarations de 2021 à l’aide de ces conseils!

Conseil 1. Le remboursement de vos prestations liées à la COVID-19 peut réduire les impôts que vous devez cette année.

Pendant la pandémie, le gouvernement a créé des programmes de prestations pour soutenir les Canadiens. Vous avez peut-être reçu une prestation d’urgence, comme la Prestation canadienne d’urgence (PCU), et découvert par la suite que vous n’y étiez pas vraiment admissible.

La bonne nouvelle est que vous disposez d’un peu plus de temps pour effectuer vos remboursements. Vous avez maintenant jusqu’au 1er janvier 2023, pour rembourser vos prestations fédérales et provinciales liées à la COVID-19. De plus, vous pouvez utiliser vos remboursements pour réduire les impôts que vous devez lorsque vous produisez vos déclarations!

Pourquoi devrais-je rembourser une prestation liée à la COVID-19 que j’ai reçue?

Vous pourriez devoir rembourser les prestations liées à la COVID-19 que vous avez reçues si l’une des situations ci-dessous correspond à la vôtre :

  1. Votre situation a changé depuis que vous avez fait une demande de prestation.
  2. Vous avez fait une erreur dans votre demande de prestation.
  3. Vous avez reçu une aide financière supérieure à celle à laquelle vous aviez droit.

Vous recevrez une lettre de l’ARC, de Service Canada ou de Revenu Québec vous indiquant si vous devez rembourser les prestations liées à la COVID-19 que vous avez reçues. Consultez notre blogue pour en savoir plus sur le remboursement des prestations liées à la COVID-19.

Comment savoir combien j’ai remboursé?

Si vous avez reçu des prestations liées à la COVID-19 par l’intermédiaire de l’ARC, vous recevrez un feuillet T4A indiquant combien vous avez remboursé.

Si vous avez reçu des prestations liées à la COVID-19 par l’intermédiaire de Service Canada, vous recevrez un feuillet T4E indiquant combien vous avez remboursé.

Quel est l’avantage de rembourser ces prestations avant 2023?

Les remboursements effectués avant le 1er janvier 2023 peuvent être déduits de vos déclarations de revenus. Cela signifie que l’impôt que vous devez dans vos déclarations sera réduit du montant que vous avez envoyé à l’ARC, à Service Canada ou à Revenu Québec pour rembourser vos prestations liées à la COVID-19.

Pour tirer le meilleur parti de vos déclarations, choisissez de déduire le montant que vous avez remboursé, tout à la fois ou divisé entre les années au cours desquelles vous avez remboursé vos prestations. Cela signifie que si vous avez remboursé des prestations liées à la COVID-19 cette année et l’année dernière, vous avez les deux options ci-dessous :

  1. Vous pouvez déduire le montant total que vous avez remboursé dans vos déclarations de 2021.
  2. Vous pouvez déduire une partie du montant que vous avez remboursé dans vos déclarations de 2020 et le reste dans vos déclarations de 2021.

Soyez attentifs, toutefois! Si vous décidez de diviser vos remboursements, assurez-vous de ne déduire aucun remboursement dans vos déclarations de 2021 que vous avez déjà déduit dans vos déclarations de 2020.

Décider comment déduire vos remboursements des prestations liées à la COVID-19 peut être déroutant, mais nous sommes là pour vous aider. Visitez un bureau H&R Block près de chez vous pour parler à un pro de l’impôt en personne ou, si vous utilisez notre logiciel d’impôt, trouvez la meilleure méthode pour vous à l’aide de notre service Demandez l’aide d’un spécialiste en impôt ou en réservant une Révision par un expert.

Conseil 2. Trouvez la meilleure méthode pour déduire vos dépenses de travail à domicile.

Si, comme de nombreux autres Canadiens, vous travailliez à domicile en raison de la COVID-19, vous avez peut-être déjà entendu dire que vous pouvez déduire une partie de vos dépenses de bureau à domicile dans vos déclarations de revenus.

Il existe deux façons de calculer le montant que vous pouvez déduire : la méthode à taux fixe et la méthode détaillée.

Quelle est la différence?

Si vous choisissez d’utiliser la méthode à taux fixe, vous pouvez demander 2 $ pour chaque jour de travail à domicile. Le gouvernement a récemment annoncé que le nombre total de jours pour lesquels vous pouvez demander une déduction est passé de 200 à 250 jours, ce qui signifie que vous pouvez obtenir un remboursement allant jusqu’à 500 $ pour vos dépenses.

Si vous souhaitez demander le montant que vous avez réellement payé pour vos dépenses liées au travail au lieu d’un taux fixe, vous devrez utiliser la méthode détaillée. Cependant, il existe certaines règles concernant les dépenses de bureau à domicile que vous pouvez déduire. Vous devrez également fournir des documents, comme vos reçus et un formulaire signé de votre employeur.

Si vous travailliez à domicile en raison de COVID-19, consultez notre blogue pour en savoir plus sur ces méthodes et les allégements fiscaux disponibles.

Si vous ne savez pas quelle méthode est la meilleure pour vous, il est préférable de demander l’avis d’un expert! Visitez un bureau H&R Block près de chez vous pour parler à un pro de l’impôt en personne ou, si vous utilisez notre logiciel d’impôt, trouvez la meilleure méthode pour vous à l’aide de notre service Demandez l’aide d’un spécialiste en impôt ou en réservant une Révision par un expert.

Conseil 3. Découvrez si vous êtes admissible à l’Allocation canadienne pour les travailleurs (ACT).

L’Allocation canadienne pour les travailleurs (ACT), anciennement connue comme la Prestation fiscale pour le revenu de travail (PFRT), est un crédit d’impôt remboursable pour les personnes et les familles à faible revenu. Avec de nouvelles règles, vous pourrez peut-être demander l’ACT dans vos déclarations de 2021, même si vous n’étiez pas capable de le faire dans vos déclarations précédentes!

Pour en savoir plus sur l’ACT et votre admissibilité, consultez le Centre d’aide en ligne H&R Block.

Augmentation du seuil de revenu pour les particuliers et les familles

Le seuil de revenu a été augmenté, ce qui signifie qu’un plus grand nombre de Canadiens peuvent demander ce crédit d’impôt.

Les particuliers qui gagnaient jusqu’à 32 244 $ en 2021 peuvent maintenant demander cette prestation, ce qui représente une augmentation par rapport à la limite du revenu précédente de 24 573 $.

Les familles ayant un revenu familial allant jusqu’à 42 197 $ sont maintenant également admissibles à l’ACT. Au cours des années précédentes, la limite était de 37 173 $.

La nouvelle exemption pour le second titulaire de revenu de travail

Une nouvelle « exemption pour le second titulaire de revenu de travail » a été introduite, ce qui signifie que le revenu que votre époux(se) ou conjoint(e) de fait a gagné au cours de l’année pourrait ne pas avoir d’incidence sur l’admissibilité de votre famille à l’ACT.

Dans le cadre de la nouvelle « exemption pour le second titulaire de revenu de travail », tant que votre époux(se) ou conjoint(e) de fait répond aux critères d’admissibilité, vous pouvez exclure jusqu’à 14 000 $ du montant de votre revenu familial. Cela signifie que plus de familles pourront demander ce crédit d’impôt dans leurs déclarations de 2021.

Obtenir notre infolettre.

Nous l'envoyons une fois par semaine, avec uniquement le meilleur contenu.

En cliquant sur le bouton Soumettre ci-dessous, vous consentez à recevoir des messages électroniques de H&R Block Canada au sujet des offres de produits, conseils d’impôt et matériel promotionnel. Vous pouvez retirer votre consentement n’importe quand en nous envoyant un courriel à unsubscribe@hrblock.ca.