Tout ce que vous devez savoir sur les fourchettes d’imposition

 

Les fourchettes d’imposition désignent le système progressif utilisé par le Canada pour qu’une personne dont le salaire annuel s’élève à 45 000 $ ne paie pas le même montant d’impôt qu’une personne qui gagne 200 000 $ par année. Vous connaissez peut-être déjà la base des fourchettes d’imposition, mais saviez-vous que ce n’est pas seulement votre salaire qui peut déterminer dans quelle fourchette vous vous situez?

La base des fourchettes d’imposition

Nous sommes tous imposés en fonction de notre revenu chaque année. Toutefois, le revenu est imposé à des taux différents selon le montant en cause. Les contribuables qui gagnent moins de 45 916 $ sont imposés au plus bas taux, qui est de 15 %. C’est ensuite que ça se complique. Ceux qui se trouvent dans la deuxième fourchette – et gagnent entre 45 916 $ et 91 831 $ – sont imposés au même taux de 15 % sur la première tranche de 45 916 $, puis à un taux de 20,5 % sur le montant restant. Le taux d’imposition augmente ensuite à 26 % pour les revenus de 91 831 $ à 142 353 $. Il passe à 29 % pour les revenus de 142 353 $ à 202 800 $. Finalement, un revenu dépassant 202 800 $ est imposé au taux le plus élevé de 33 %.

Si vous ne saviez pas quelle était votre fourchette, c’est maintenant réglé.

Modifications apportées à votre salaire

Ce qui modifie le plus votre revenu (et possiblement votre fourchette d’imposition) est une hausse de salaire. Disons que vous avez finalement obtenu cette année l’augmentation que vous méritiez. C’est très bien! Toutefois, avant de sabrer le champagne, vérifiez si votre nouveau salaire vous place dans une fourchette d’imposition différente. Si vous gagniez 45 000 $ et que vous avez obtenu un salaire de 50 000 $, la portion de votre revenu qui dépasse 45 916 $ sera imposée à 20,5 %.

Si vous avez reçu une indemnité de départ, celle-ci sera incluse dans votre revenu et pourrait vous faire changer de fourchette. Vous ne pourrez pas transférer votre indemnité de départ dans votre régime enregistré d’épargne-retraite libre d’impôt, à moins que vous travailliez pour la même entreprise depuis une année antérieure à 1996.

 Avantages sociaux imposables

Votre salaire n’est pas la seule chose qui a une incidence sur votre fourchette d’imposition. En effet, plusieurs avantages sociaux sont imposables et, par conséquent, s’ajoutent à votre revenu total. Un avantage est imposable lorsqu’un employeur paie ou donne quelque chose qui est de nature personnelle à un employé. Des avantages tels que des prix, des récompenses, des voyages d’agrément, des primes et l’utilisation d’une automobile de l’employeur à des fins personnelles sont probablement imposables. La plupart du temps, ce revenu ne sera pas suffisant pour vous faire passer à la fourchette suivante.

Des options d’achat d’actions pourraient cependant avoir cet effet. Si vous avez acheté des actions de votre entreprise à un prix inférieur à la juste valeur marchande, l’écart sera compris dans votre revenu à titre d’avantage imposable. Selon le nombre d’actions que vous avez acheté, les écarts pourraient être considérables et avoir une incidence sur votre fourchette d’imposition.

Il est important de savoir ce qui contribue à votre revenu et à votre fourchette d’imposition. Ainsi, vous n’aurez pas de mauvaise surprise lorsque votre feuillet T4 vous parviendra. La plupart des avantages imposables seront inscrits sur votre État des prestations d’emploi, mais vous pouvez toujours vérifier auprès de votre employeur si vous n’êtes pas certain.

 

Un pro de l’impôt de H&R Block peut vous aider à déterminer dans quelle fourchette d’imposition vous vous situez et les facteurs qui pourraient vous faire passer à une autre fourchette. Trouvez un bureau près de chez vous ou, si vous êtes prêt à produire vos déclarations, faites-le vous-même avec notre logiciel en ligne gratuit.