Quel type de pêcheur êtes-vous? Choisissez la bonne catégorie aux fins de l’impôt.

Quel type de pêcheur êtes-vous? Choisissez la bonne catégorie aux fins de l’impôt.

Si votre bureau flotte sur l’eau et que votre horaire déborde du typique 9 à 5, peut-être avez-vous un revenu de pêche à déclarer. Si c’est le cas, il y a beaucoup de détails à connaître sur les exigences de l’Agence du revenu du Canada (ARC) pour la déclaration de ce revenu, mais nous avons rassemblé ici quelques renseignements pour vous aider à partir du bon pied.

De manière générale, le gouvernement traite les pêcheurs indépendants comme tout autre exploitant de petite entreprise. Comme le revenu de pêche peut varier beaucoup d’une année à l’autre et que d’importantes dépenses en capital doivent parfois être engagées, quelques mesures d’allègement fiscal ont été prévues spécialement pour vous. Nous avons rassemblé des renseignements utiles au sujet du revenu de pêche et de l’impôt applicable afin de vous permettre d’aller chercher le maximum.

Quel type de pêcheur suis-je?

Aux fins de l’impôt, les pêcheurs sont classés en trois catégories, chacune donnant le droit de déduire certaines dépenses bien précises.

Catégorie 1 : Si vous possédez ou louez votre navire de pêche, vous devez déclarer votre revenu brut de pêche et pouvez déduire toutes vos dépenses. Les dépenses déductibles incluent les parts des pêcheurs à la part (pêcheurs et membres de l’équipage qui reçoivent une part des prises), les salaires versés aux employés et la déduction pour amortissement (DPA) pour les immobilisations nécessaires à vos activités de pêche. Les immobilisations sont, par exemple, les filets, l’emplacement à quai, les bateaux ou les autres investissements nécessaires à l’exploitation de votre entreprise.

Catégorie 2 : Si vous ne louez ou ne possédez pas votre navire de pêche, vous pouvez déduire les dépenses qui ne sont pas engagées par le propriétaire et qu’il est raisonnable de considérer comme nécessaires pour gagner le revenu. Par exemple, le coût des aides à la navigation et de l’équipement personnels, ainsi que les frais d’automobile engagés pour transporter les membres de l’équipage sont déductibles.

Catégorie 3 : Si vous êtes pêcheur à la part, les charges d’exploitation ont déjà été déduites du revenu que vous déclarez. Vous ne pouvez donc pas les déduire deux fois. Vous pouvez déduire seulement les dépenses que vous avez engagées personnellement, par exemple les frais payés pour vos vêtements de caoutchouc, vos gants et vos couteaux. N’oubliez pas que les pêcheurs à la part sont considérés comme des travailleurs autonomes et non pas comme des employés parce que leur revenu dépend des prises et n’est pas un salaire fixe.

 

Vous vous posez d’autres questions à propos de la déclaration d’un revenu de pêche? Venez discuter avec un pro de l’impôt d’unbureau de H&R Block près de chez vous. Vous êtes prêt à produire votre déclaration? Faites-le vous-même avec notrelogiciel en ligne gratuit.