Dois-je produire une déclaration de revenus? Ce que tout étudiant étranger doit savoir

 

Nous trouvons formidable que vous ayez choisi le Canada comme destination pour vos études et nous espérons que vous profitez de tous les instants passés ici. Nous avons le hockey, la neige… et les trous de beigne. Que demander de plus? Nous adorons aussi la saison des impôts. D’ailleurs, vous vous demandez peut-être si vous devriez en produire une vous aussi. La réponse dépend de quelques facteurs, notamment votre statut de résidence, vos sources de revenus et la durée de votre séjour. Poursuivez votre lecture et vous saurez si vous devez produire une déclaration de revenus.

Vous devez produire une déclaration si vous êtes considéré comme un résident canadien

Comment savoir si vous êtes considéré comme un résident canadien par le gouvernement? Les étudiants tels que vous doivent montrer qu’ils ont des liens de résidence avec le Canada, notamment :

La plupart des étudiants conservent habituellement des liens de résidence avec leur pays d’origine. Si c’est votre cas, il existe probablement une convention fiscale conclue avec votre pays qui stipule les règles relatives aux liens de résidence. À l’heure actuelle, rares sont les pays avec lesquels le Canada n’a pas conclu de convention fiscale, mais le statut de résidence peut changer d’une année à l’autre. Veillez à consulter les lignes directrices de l’Agence du revenu du Canada (ARC) pour déterminer votre statut officiel.

Vous devez produire une déclaration si vous passez beaucoup de temps au Canada et que le Canada n’a pas conclu de convention fiscale avec votre pays

Si vous avez séjourné au Canada pendant plus de 183 jours au cours d’une même année civile et que le Canada n’a pas conclu de convention fiscale avec votre pays d’origine, l’ARC pourrait vous considérer comme un résident, auquel cas vous êtes tenu de produire une déclaration de revenus.

Vous ne devez pas produire une déclaration si vous retournez dans votre pays d’origine périodiquement et que vous n’êtes pas résident canadien

Si vous n’établissez pas de liens de résidence avec le Canada et que vous retournez dans votre pays d’origine périodiquement ou vous y retournez pour une période de temps appréciable, l’ARC ne vous considérera probablement pas comme un résident du Canada.

Vous devez produire une déclaration si vous avez travaillé au Canada

Même si vous êtes considéré comme un non-résident, tout revenu d’emploi de source canadienne doit être indiqué dans une déclaration de revenus. Vous devez déclarer notamment les montants reçus pour un travail à temps partiel ou saisonnier, ainsi que toute portion imposable des bourses d’études, subventions et bourses d’entretien de source canadienne. Les montants de source canadienne sont réputés être des revenus et doivent être déclarés. Votre employeur devrait vous remettre un feuillet T4 indiquant le montant que vous avez gagné. L’ARC en recevra automatiquement une copie.

Aucun revenu de source canadienne? Vous n’êtes pas résident? Voilà ce que vous devez savoir sur les crédits d’impôt pour frais de scolarité

Beaucoup d’étudiants non résidents qui n’ont pas de revenus de source canadienne croient à tort qu’ils peuvent demander des crédits d’impôt pour frais de scolarité dans leur déclaration pour les reporter à année ultérieure. Seuls les étudiants qui ont un revenu de source canadienne ou qui sont considérés comme des résidents au cours de l’année d’imposition peuvent demander des crédits d’impôt pour frais de scolarité (et ce, même s’ils restent au Canada pour travailler et produisent des déclarations de revenus par la suite). Seuls les étudiants qui sont considérés comme des résidents par l’ARC peuvent demander des prestations de nature sociale telles que le crédit pour la TPS.

 

Vous vous demandez toujours si vous devez produire une déclaration de revenus? Passez à un bureau de H&R Block. Trouvez un bureau près de chez vous ou, si vous êtes prêt à produire vos déclarations de revenus, préparez-les vous-même avec notre logiciel en ligne gratuit.