Vous aimez recevoir de l’argent gratuitement? Les REEE vous plairont.

Vous aimez recevoir de l’argent gratuitement? Les REEE vous plairont.

Si vous avez des enfants, vous vous demandez probablement comment vous payerez leurs études. Souscrivez à un régime enregistré d’épargne-études (REEE), l’antidote à l’augmentation incessante des frais de scolarité. Le REEE vous permet de recevoir des cotisations du gouvernement du Canada pour les études futures de votre enfant, en plus d’autres avantages fiscaux.

Comment ça fonctionne
Vous pouvez verser jusqu’à 50 000 $ (le plafond à vie) par enfant dans un REEE. La bonne nouvelle est qu’il n’y a aucune limite annuelle aux cotisations à un REEE, alors les montants que vous versez peuvent varier d’une année à l’autre. Le gouvernement du Canada effectue un paiement équivalant à 20 % de vos cotisations, pour un maximum de 500 $ par année pour chaque enfant, sous forme de paiement de la Subvention canadienne pour l’épargne-études (SCEE). Le plafond à vie que vous pouvez toucher du gouvernement est de 7 200 $ par enfant de moins de 17 ans. Pas mal, n’est-ce pas?

Maintenant que vous savez comment ça fonctionne, vous devez choisir le type de REEE qui vous convient.
Les régimes familiaux sont des REEE qui permettent de nommer comme bénéficiaire plus d’un enfant qui vous est lié. Les régimes individuels sont des REEE qui permettent de nommer un enfant comme bénéficiaire, mais ce dernier n’a pas à être lié à vous. Comme pour tout placement, il est important que vous compreniez comment les produits fonctionnent, ainsi que les risques qu’ils comportent : vous devez être conscient que le fournisseur du REEE n’offre aucune garantie de rendement.

Voici quelques façons de commencer à épargner :

Et si mon enfant décide de ne pas faire d’études postsecondaires?
Le REEE est conçu pour alléger le fardeau relatif au coût des études de votre enfant, mais si ce dernier ne poursuit pas d’études postsecondaires, quelques options s’offrent à vous. Vous pouvez transférer l’argent d’un REEE à celui d’un autre de vos enfants, ou si vous avez des droits de cotisation inutilisés, vous pouvez transférer le solde (à l’abri de l’impôt) dans un régime enregistré d’épargne-retraite (REER). Avant de prendre une décision, vous pouvez attendre un certain temps pour voir si votre enfant changera d’avis, parce que le REEE peut demeurer ouvert pendant un maximum de 36 ans.

Les cotisations au REEE sont-elles déductibles du revenu imposable?
Contrairement aux cotisations au REER, les cotisations au REEE ne donnent pas droit à une déduction fiscale. Toutefois, l’argent croît à l’abri de l’impôt jusqu’au moment du retrait. Si votre enfant utilise cette épargne pour ses études postsecondaires, les retraits du REEE sont ajoutés à son revenu, habituellement imposé au taux le plus bas. S’il effectue des retraits de son REEE, il doit s’attendre à recevoir un relevé fiscal qui servira à déclarer ce montant sur sa déclaration de revenus.

Décidément, le REEE a tout pour plaire! Ce n’est pas tous les jours que le gouvernement vous donne de l’argent, alors quand ça arrive, profitez-en! Comme pour tout produit de placement, surveillez votre REEE de près et posez des questions. Assurez-vous de comprendre les risques et les façons d’optimiser les cotisations de contrepartie de la SCEE, de manière que votre enfant ait accès à ces fonds lorsqu’il en aura besoin.

 

Vous avez d’autres questions à propos du REEE? Venez discuter avec un pro de l’impôt dans un bureau près de chez vous. Vous êtes prêt à produire votre déclaration? Faites-le vous-même avec notre logiciel en ligne gratuit.