Comment éviter de se faire arnaquer par les faux appels prétendant représenter l’ARC

Si l’ARC téléphone, alors il est fort probable qu’il s’agisse d’une arnaque. Cette année, nous avons tous entendu les arnaques de l’Agence du revenu du Canada (ARC) ou en avons été victimes – un appel de quelqu’un qui prétend représenter le gouvernement et vous demander de régler vos impôts impayés pour éviter de faire l’objet d’un mandat d’arrestation. Bien que parfois il peut être évident qu’il s’agit de faux appels, d’autres fois il est difficile de dire si c’est un agent réel de l’ARC qui vous contacte pour des raisons légitimes concernant les impôts.

Si l’ARC téléphone, alors il est fort probable qu’il s’agisse d’une arnaque. Cette année, nous avons tous entendu les arnaques de l’Agence du revenu du Canada (ARC) ou en avons été victimes – un appel de quelqu’un qui prétend représenter le gouvernement et vous demander de régler vos impôts impayés pour éviter de faire l’objet d’un mandat d’arrestation. Bien que parfois il peut être évident qu’il s’agit de faux appels, d’autres fois il est difficile de dire si c’est un agent réel de l’ARC qui vous contacte pour des raisons légitimes concernant les impôts.

Heureusement pour vous, H&R Block est là pour vous guider sur la façon de procéder si vous obtenez cet appel et à quoi vous attendre si l’appel est légitime.

Qui utilise toujours le téléphone?

L’ARC téléphone généralement seulement après vous avoir envoyé des communications écrites. Si elle vous téléphone, les raisons les plus communes incluent :

• Vous devez vraiment de l’argent.
• Vous n’avez pas préparé votre déclaration.
• Vous faites l’objet d’une vérification.
• L’ARC a des questions sur les dossiers ou les documents des prestations fiscales et sociales que vous avez envoyés.

Quand le fisc vient frapper à votre porte, vérifiez qu’il s’agit vraiment de lui.

Si vous recevez un appel, assurez-vous que l’appelant est un employé de l’ARC. Dites-lui que vous voulez d’abord vérifier son identité avant de continuer et demandez-lui de donner son nom, numéro de téléphone et emplacement. Vous pouvez aussi raccrocher et composer un des numéros suivants pour vérifier la légitimité de l’appelant :

• 1-800-959-8281 pour les particuliers.
• 1-800-959-5525 pour les entreprises.
• Si l’appel concernait un programme gouvernemental comme les Prêts aux étudiants ou l’Assurance-emploi, composez le 1-866-864-5823.

Une fois que vous avez vérifié que l’appel était légitime, vous pouvez commencer à avoir des conversations sur ce qui se passe et la raison de l’appel.

Au cours de tels appels téléphoniques, l’agent de l’ARC doit valider votre identité – autant que vous pouvez vous méfier de son identité, il a aussi besoin de confirmer la vôtre. Il va demander certains renseignements personnels tels que votre nom complet, date de naissance ou adresse – renseignements que les gens peuvent probablement trouver facilement sur vous au moyen de vos interactions en ligne comme sur Facebook. Ce qu’il ne vous demandera pas ce sont des renseignements sur votre passeport, carte de santé ou permis de conduire. Si l’on vous pose ces questions, vous saurez que c’est une arnaque.

Lire (ou écouter) entre les lignes.

Au téléphone, l’ARC n’utilisera pas un langage agressif ou ne vous menacera pas avec une arrestation immédiate ou une peine d’emprisonnement. En outre, l’agent de l’ARC ne vous demandera jamais un paiement immédiat par virement, monnaie numérique comme bitcoin, cartes de crédit prépayées ou cartes-cadeaux comme iTunes ou Amazon.

Au lieu de cela, si vous avez des créances fiscales en souffrance, l’ARC peut demander le paiement par le biais de l’une de ses options de paiement, demander des renseignements financiers comme le nom de votre banque et son emplacement et peut entreprendre des mesures légales pour percevoir le montant dû si vous refusez de payer votre dette. N’oubliez pas que l’objectif de l’ARC est de déterminer votre situation fiscale et non de vous envoyer en prison.

Faire confiance à votre instinct

Si ça semble suspect, ça l’est probablement Si vous recevez un appel ou un message vocal vous menaçant de conséquences juridiques, vous exhortant à composer un numéro autre que les numéros officiels de l’ARC ou si la voix à l’autre extrémité est robotisée, vous êtes fort probablement la cible d’une arnaque. Lorsque l’ARC téléphone, c’est une vraie personne à l’autre extrémité qui vous parlera, et non un robot.

Pour tenter de paraître plus légitime, les fraudeurs sont également capables d’usurper leur identification de l’appelant pour donner l’impression de téléphoner de l’ARC. C’est dans cette situation que vous devez rester vigilant et, en cas de doute, posez-vous les questions suivantes :

• Y a-t-il une raison que l’ARC vous téléphone?
• Êtes-vous convaincu que la personne n’est pas un fraudeur?
• Est-ce que l’appelant vous demande de fournir des renseignements que vous n’inclurez pas dans votre déclaration de revenus?
• Est-ce que l’on vous demande d’effectuer des paiements par des méthodes non traditionnelles comme les cartes-cadeaux?

Si vous recevez un appel, un courriel ou une lettre qui, selon vous, peut être suspect ou si vous avez besoin d’aide à déterminer vos prochaines étapes pour une préoccupation légitime, vous pouvez toujours parler à un spécialiste fiscal de H&R Block. Vous n’aurez probablement pas à voyager très loin, il suffit de vous rendre au bureau le plus près de chez vous ou de fixer un rendez-vous en ligne.