Voici pourquoi les familles devraient penser à leurs impôts en ce jour de la Famille


Que vous viviez ou non dans une province qui célèbre le jour de la Famille, cette période de l’année reste tout de même un moment idéal pour forger des liens avec vos proches. Il constitue également un bon moment pour prendre du recul et examiner ce qui a changé à la maison au cours de l’année écoulée, car ceci pourrait avoir un impact sur votre situation fiscale.

Que votre famille soit devenue une famille reconstituée ou que peu de choses aient changé, vous pourriez être admissible à des prestations telles que l’Allocation canadienne pour enfants (ACE), ou vous pourriez être en mesure de combiner vos dépenses ou même être admissible au partage des pensions. Il est temps que les familles apprennent comment les points suivants pourraient changer la façon dont elles font leurs déclarations de revenus cette année.

Les avantages de l’ACE
L’allocation canadienne pour enfants a remplacé la Prestation fiscale canadienne pour enfants en 2016. Lors du changement, l’admissibilité a été étendue aux Indiens ayant un statut légal qui résidaient au Canada mais qui n’étaient ni citoyens canadiens ni résidents permanents. À la suite de ces changements annoncés dans le budget de 2018, ces contribuables pourront faire une demande rétroactive pour l’ACE depuis l’année d’imposition 2005.

L’ACE peut offrir une allocation annuelle maximale allant jusqu’à 6 639 $ par enfant de moins de 6 ans et jusqu’à 5 602 $ par enfant de 6 à 17 ans. Les familles dont le revenu annuel net est inférieur à 31 120 $ peuvent recevoir l’allocation maximale.

Cliquez ici pour savoir si vous êtes admissible à l’ACE !

Combiner vos dépenses? Oui, c’est possible!
Dans une famille, chaque conjoint peut réclamer ses propres dons de charité ou tous les dons peuvent être réclamés par une seule personne. Les 200 premiers dollars en dons valent un 15 %, tandis que tout montant supplémentaire vaut 29 % ou 33 %, selon votre niveau de revenu imposable. Par conséquent, il est généralement plus avantageux pour un seul conjoint de faire la demande.

Les conjoints peuvent également combiner les frais médicaux et demander au conjoint ayant le revenu le plus faible d’en réclamer le total. Les dépenses supérieures à 3 % du revenu net sont admissibles à un crédit d’impôt.

Cliquez ici pour en savoir plus sur la manière dont le statut de votre relation peut modifier votre scénario fiscal.

Chers parents, réjouissez-vous!
La prestation parentale partagée supplémentaire fournira cinq semaines de plus de prestations si les deux parents convenaient de se partager le congé parental, afin de fournir plus de souplesse aux familles. Cette prestation entrera en vigueur pour les enfants nés ou adoptés à partir du 17 mars 2019.

Le programme de Travail pendant une période de prestations a également été étendu aux prestations de maternité et de maladie pour que les mères disposent d’une plus grande souplesse pour planifier leur retour au travail tout en conservant une plus grande partie de leurs prestations d’assurance-emploi. Ce programme pilote permet aux prestataires de conserver un 50 % de leurs prestations d’assurance-emploi pour chaque dollar qu’ils gagnent, pour un maximum de 90 % de leurs prestations d’assurance-emploi.

Cliquez ici pour en apprendre davantage sur la nouvelle prestation parentale partagée.

Qu’il s’agisse d’une famille nucléaire ou d’une famille reconstituée, il ne faut pas oublier que certaines conséquences fiscales peuvent améliorer votre situation fiscale globale cette année. Si vous souhaitez discuter avec un spécialiste fiscal des points à considérer pour votre famille lorsque vous demandez des crédits ou les transférez à un conjoint, n’hésitez pas à téléphoner à H&R Block ou à vous rendre dans l’un de nos bureaux près de chez vous.