Soutenir un membre de la famille a des avantages fiscaux


Lorsque nous prenons soin des membres de notre famille, qu’il s’agisse de parents âgés vivant avec un handicap ou des membres la famille qui sont atteints d’incapacité (c’est-à-dire qui ne sont pas physiquement ou mentalement forts, notamment en raison de l’âge ou d’une maladie), l’Agence du revenu du Canada (ARC) offre des crédits d’impôt. Dans certaines situations, cela peut vous aider financièrement à soutenir votre bien-aimé. Considérez ceci comme la façon dont l’ARC vous dit « merci » d’être là pour un membre de la famille dans le besoin.

Il y a cependant certaines conséquences et certains critères à respecter pour être admissible à ces crédits d’impôt. Examinez comment certains des éléments suivants pourraient s’appliquer à votre situation cette année.

Se soucier d’être un aidant naturel.
Le crédit canadien pour aidant naturel est un crédit d’impôt non remboursable dont vous pourriez bénéficier. Pour être admissible, le parent doit être dépendant en raison d’une maladie mentale ou physique. Dans le passé, il était nécessaire que le parent vive avec vous, mais ce n’est plus le cas.

Quel montant puis-je réclamer?
Le montant que vous pouvez réclamer dépend de votre relation avec la personne que vous soutenez. Pour votre époux ou conjoint de fait, vous pouvez réclamer 2 182 $ à la ligne 303 et jusqu’à 6 986 $ à la ligne 304.

Si vous vous occupez d’une personne ayant plus de 18 ans, vous pouvez réclamer 2 182 $ à la ligne 305 ou jusqu’à 6 986 $ à la ligne 304. Si vous prenez en charge une personne de moins de 18 ans, vous pouvez réclamer 2 182 $ à la ligne 305 ou à la ligne 367.

Transfert du crédit d’impôt pour personnes handicapées
Si vous prenez soin d’une personne qui est admissible au crédit d’impôt pour personnes handicapées et qu’elle ne peut pas utiliser pleinement ce crédit elle-même parce que son revenu est trop faible, elle peut être en mesure de vous transférer la partie inutilisée. Pour ce faire, vous devez remplir la section 2 du Certificat pour le crédit d’impôt pour personnes handicapées (T2201) et fournir les détails de votre relation. La personne avec le lien de parenté doit aussi dépendre de vous sur une base régulière et cohérente pour toutes les ou une partie des nécessités de la vie, y compris la nourriture, le logement et les vêtements.

Mon conjoint dépend de moi. Et que faire maintenant?
Le montant pour aidant naturel ne s’applique pas au conjoint, même si la personne gagne moins que le minimum, étant donné que l’on suppose que vous allez prendre soin l’un de l’autre en cas de maladie et de bonne santé. Si vous êtes admissible au montant pour époux ou conjoint de fait, le montant que vous pouvez réclamer a augmenté de 2 182 $ si votre conjoint est malade.

Bien qu’être un tuteur légal et soutenir un membre de la famille peuvent avoir certaines conséquences fiscales, il n’y aucun mal à consulter un spécialiste fiscal professionnel pour comprendre comment certaines de ces conséquences pourraient s’appliquer à vous. Visitez un bureau de H&R Block près de chez vous pour en savoir plus sur les crédits et déductions auxquels vous pourriez être admissible.