Nouveau au Canada? Voici ce que vous devez savoir lorsque vous préparez votre déclaration de revenus.


Tout d’abord, bienvenue au Canada! Comme l’un des 300 000 nouveaux arrivants et plus qui ont immigré au Canada l’an dernier (on s’attend à plus de 600 000 dans les prochaines années), il y a plusieurs choses que vous devriez savoir. Vous pouvez vous attendre à voir des visages amicaux partout où vous regardez, des matchs de hockey dans les rues de banlieue, des soins de santé universels et, bien sûr, nos hivers rudes. Malheureusement, les hivers ne sont pas le seul inconvénient, il y a aussi des impôts.

Cela peut être difficile de connaître les déductions et crédits à demander pour n’importe qui, surtout lorsque c’est la première fois. Ne craignez rien nouveaux Canadiens, il y a beaucoup d’avantages à déclarer vos revenus, et les nouveaux Canadiens sont admissibles aux mêmes crédits et déductions d’impôt que les citoyens du pays.

Alors vous êtes Canadien maintenant, hein?
Grand nombre de vos obligations fiscales sont basées sur votre statut de résidence au Canada. La résidence officielle, comme déterminée par l’Agence du revenu du Canada (ARC), est lorsque vous établissez des liens de résidence importants au Canada. Des liens de résidence importants sont aussi simples que d’avoir une maison, un conjoint ou des enfants. Cependant, des liens secondaires, tels que le permis de conduire, l’assurance-santé et les biens personnels tels que les voitures ou les meubles peuvent également être pris en compte.

Les nouveaux arrivants au Canada comprennent les personnes protégées, les individus qui ont demandé ou reçu le statut de résident permanent d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada, ou des personnes qui ont reçu l’approbation en principe de rester au Canada.

Vous devez également obtenir un numéro d’assurance sociale (NAS), que vous pouvez obtenir de Service Canada pour que vous puissiez préparer votre déclaration de revenus afin d’obtenir des crédits d’impôt et des prestations offerts aux niveaux provincial et fédéral.

La raison pour les saisons (d’impôt).
Il y a beaucoup de déductions et de crédits fiscaux que vous pouvez réclamer, et tout dépendra de votre situation unique. Bien que vous deviez signaler tout revenu gagné, même si vous n’aviez pas de revenu au cours de l’année, vous pourriez être admissible aux prestations.

Essayer de savoir quoi faire peut être confus, mais il y a certains crédits clés en tant que nouveau contribuable auxquels vous devriez prêter attention.

• Établir des racines au Canada : Les nouveaux Canadiens peuvent être en mesure de réclamer le crédit d’impôt du Régime d’accession à la propriété (RAP) sur leur première maison au Canada. Il s’agit d’un crédit d’impôt de 5 000 $ qui peut aider à compenser les frais de déménagement d’un nouveau pays. Vous ne pouvez pas être admissible à ce montant si vous possédiez une maison durant les cinq années précédentes, peu importe que ce soit au Canada ou pas.

• Enfants au Canada : Les nouveaux résidents qui ont des enfants de moins de dix-huit ans peuvent être admissibles à recevoir l’Allocation canadienne pour enfants (CCB). Il s’agit d’un paiement mensuel non imposable pour les familles pour les aider à compenser le coût d’élever des enfants (et de commencer une nouvelle vie au Canada). Le paiement varie selon l’âge de l’enfant et le revenu global de la famille.

• Le Canada n’est pas votre seule maison : Au Canada, les résidents doivent déclarer tous les revenus qu’ils ont gagné de n’importe où dans le monde lors de leur déclaration de revenus. Cependant, le revenu d’un autre pays peut être exonéré de l’impôt canadien ou soumis à un traitement fiscal spécial si le Canada a une convention fiscale avec le pays dans lequel ils ont gagné un revenu. Le Canada a actuellement des conventions fiscales avec près de 100 pays différents.

• Recevez le crédit qui vous appartient : Les nouveaux arrivants doivent faire la demande du crédit de la TPS/TVH, qui est un paiement trimestriel non imposable. Même ceux qui pensent que leur revenu est supérieur à la limite admissible doivent faire la demande, car si leur revenu change, ils pourraient y avoir droit. S’ils satisfont les conditions, le paiement est déterminé par ce qu’ils ont gagné l’année précédente.

Connaissez vos dates importantes du Canada.
C’est toujours une bonne idée d’inscrire les dates importantes, surtout pour un nouveau Canadien, car cela peut être source de confusion avec tout ce qui se passe.

Pour faciliter votre aventure canadienne, vos nouveaux amis à H&R Block s’en occupent pour vous.

• Obtenir votre crédit TPS/TVH :
o Le crédit tombe tous les trimestres, et vous devriez recevoir vos paiements pendant les deux premières semaines d’avril, de juillet, d’octobre et de janvier.

• Allocations familiales :
o Cette prestation est mensuelle et elle vous sera envoyée généralement en milieu de mois.

• Dates limites de déclaration :
o Le 30 avril 2019 sera la date limite pour la plupart des déclarations de revenus. Si vous devez quoi que ce soit, vous devez payer à cette date ou l’intérêt vous sera facturé.
o La seule exception est pour les travailleurs indépendants. La date de déclaration des travailleurs indépendants est le 15 juin 2019.

Alors que vous entamez votre nouvelle vie au Canada en dégustant votre café Tim Hortons ou en essayant le sirop d’érable local, n’oubliez pas que si vous avez besoin d’aide, vous pouvez toujours parler à un spécialiste fiscal H&R Block. Pour de plus amples renseignements, cherchez un bureau près de vous, ou faites examiner votre déclaration par un spécialiste fiscal grâce à notre logiciel d’impôt.