be_ixf;ym_202007 d_13; ct_50

Comment faire sa déclaration de revenus en tant que blogueur ou influenceur


Être blogueur ou influenceur peut être une carrière extrêmement réjouissante, mais venu le temps des impôts, ces gens vivent la même complexité que les travailleurs autonomes : la déclaration de revenus est en effet un peu plus compliquée que pour ceux qui sont employés réguliers en entreprise. Notez bien que la date limite pour faire votre déclaration de revenus cette année est maintenue au 15 juin 2020 et n’a donc pas été repoussée en raison du COVID-19. Par contre, la date limite pour payer vos soldes et aux acomptes provisionnels est quant à elle repoussée au 1er septembre 2020.

Voici ce qu’il faut savoir d’autre sur la façon de remplir correctement votre déclaration :

Comment je sais si je dois déclarer mon revenu ?

Vous devez remplir une déclaration de revenus pour vos services de blogueurs ou d’influenceurs, si vous réalisez régulièrement un revenu. Si vous avez écrit deux petits articles dans l’année, ce n’est pas un revenu régulier ! C’est pratiquement comme si vous vendiez quelques paires de chaussures sur Kijiji, cela ne fait pas de vous un propriétaire d’une boutique de chaussures.

Si cependant, vous écrivez des articles chaque mois, ou publiez régulièrement du contenu commandité sur votre page Instagram, cela est considéré comme un revenu régulier et vous aurez à le déclarer en bonne et due forme.

Il est important d’inclure tout votre revenu

Il peut être difficile pour les travailleurs indépendants, et surtout les blogueurs et influenceurs, de déterminer ce qui constitue leur revenu. Votre revenu doit bien évidemment inclure les montants d’argent qu’on vous paie pour vos services de créateurs de contenu, mais aussi pleins d’autres éléments, auxquels on ne pense pas forcément. Ceci inclut les produits que vous recevez en échange de visibilité par exemple, ou encore les voyages qui vous sont offerts, et mêmes les recettes de publicités (Google AdSense, etc.) provenant de votre site web ou page YouTube.

Concrètement cela veut dire que si vous recevez un rouge à lèvres pour le tester, et que vous pouviez le garder par après, n’oubliez pas d’indiquer son prix de vente dans votre déclaration de revenus.

Déduisez un maximum de vos frais

Sans Internet, vous ne pourriez probablement pas exercer votre métier. Il vous est donc possible de déduire une partie de ces frais : les frais d’hébergement pour votre site web ou blogue, les frais d’accès à Internet, ou même les frais liés à des services d’optimisation des moteurs de recherche tombent dans cette catégorie.

D’autres frais, comme ceux reliés à des logiciels, comme Adobe Photoshop, sont perçus comme propriété capitale et peuvent donc être déduits à 50 % pour l’année d’achat.

De même pour tout équipement que vous devez acheter pour exercer votre métier de blogueur – le téléphone cellulaire, un ordinateur portable, ou encore un appareil photo sont tous des biens capitaux que vous pouvez déduire. Toutefois, vous devez déduire le coût de ces articles sur plusieurs années, au fur et à mesure que la valeur du bien se déprécie.

Si vous utilisez votre maison comme lieu principal de votre travail, vous pouvez réclamer une portion des dépenses de votre domicile (assurance, impôts fonciers, frais d’intérêts de l’hypothèque). Par contre, le montant que vous pouvez réclamer dépend du pourcentage de la superficie totale que vous utilisez exclusivement pour votre entreprise.

Quoi faire si je suis payé en dollars américains ?

Si vous êtes un influenceur, il se peut que vous vous fassiez approcher par des compagnies américaines pour des collaborations ou partenariats et les chances sont grandes que vous seriez alors payés en dollars américains, plutôt qu’en dollars canadiens.

Dans ce cas, il est important de convertir tous vos revenus USD en CAD avant de remplir votre déclaration de revenus. Utilisez le tableau de conversion de la Banque du Canada qui indique les taux de change annuels.

Utilisez un calculateur d’impôts

Ce n’est jamais une mauvaise idée de mieux saisir sa situation fiscale à l’avance, surtout dans le cas d’un travailleur indépendant. Un calculateur d’impôts vous donnera une idée de combien d’argent vous pourriez devoir aux gouvernements.

Soyez déjà prêt pour l’an prochain

Les premières fois que vous remplirez votre déclaration de revenus en tant que blogueur, vous vous rendrez certainement compte à quel point ça peut être compliqué.

Notre recommandation est simple : prenez des notes sur ce qui a bien marché et sur ce qui a moins bien marché et assurez-vous de ne pas commettre les mêmes erreurs d’année en année. Enregistrez vos notes quelque part où vous pourriez les retrouver facilement l’an prochain lorsque le temps des impôts reviendra. Configurez votre logiciel de comptabilité en conséquence (si vous en avez un) et la période des impôts l’année prochaine sera beaucoup plus agréable.

Et dernièrement, nous vous recommandons de faire affaire avec un spécialiste de l’impôt qui pourra vous guider dans vos démarches. Si vous avez des questions concernant vos impôts, nos spécialistes sont là pour vous aider. Cliquez ici pour obtenir les dernières informations sur la façon dont nous nous mettons à la disposition de nos clients pendant la crise de la COVID-19 et comment nous continuons à vous servir.