Vous préparez les déclarations de revenus d'un parent âgé? Voici 6 façons d'optimiser ses déclarations (et les vôtres).

April 1, 2021

Que vous preniez soin de vos parents âgés ou que vous les aidiez simplement à faire leurs impôts, voici quelques conseils que vous devriez garder à l'esprit pour tirer le maximum de vos déclarations de 2020.

1. Assurez-vous que vos parents produisent leurs déclarations de revenus

Même si vos parents n'ont qu'un faible revenu (ou aucun revenu) à déclarer cette année, ils devraient produire des déclarations. Chaque résident canadien a le droit de demander le montant personnel de base, crédit d'impôt qui réduit le montant d'impôt que vous devez. Le montant personnel de base maximum que vous pouvez demander pour l'année 2020 est de 13 229 $. De plus, si votre père ou votre mère a 65 ans ou plus à la fin de l'année, il ou elle sera également admissible au montant accordé en raison de l'âge, qui s'élève à 7 637 $. Autrement dit, si votre parent a un revenu inférieur à 20 866 $, il n'aura aucun impôt fédéral à payer cette année. Votre parent peut également demander le montant personnel de base provincial et le montant accordé en raison de l'âge. Le montant qu'il recevra au titre de ce crédit d'impôt dépend de la province ou du territoire où il habite.

Le gouvernement a également besoin des renseignements provenant de ses déclarations pour confirmer son admissibilité aux prestations fédérales comme le Supplément de revenu garanti (SRG) et le crédit pour la TPS/TVH, ainsi qu'aux prestations provinciales comme la Prestation de la relance de la C.-B. Si votre parent ne produit pas ses déclarations, il risque de ne pas recevoir les prestations et les crédits d'impôt auxquels il a droit.

2. Fractionnez son revenu de pension

Les aînés sont autorisés à fractionner jusqu'à la moitié de leur revenu de pension admissible avec leur époux(se) ou conjoint(e) de fait. Cela peut signifier une réduction d'impôt importante lorsqu'un conjoint a un faible revenu, et l'autre, un revenu élevé. Le fractionnement peut également avoir comme effet :

Gardez à l'esprit que votre parent ne pourra pas fractionner les paiements de la sécurité de la vieillesse, les prestations du RRQ, ou toute pension étrangère exemptée d'impôt au Canada en vertu d'une convention fiscale. Pour en savoir plus sur ce qui est considéré comme un revenu de pension admissible, visitez le site Web du gouvernement fédéral.

3. Déduisez ses frais médicaux

Si votre parent passe l'hiver dans le Sud, doit-il payer une assurance médicale pour voyager à l'étranger? Peut-être a-t-il dû payer pour obtenir des prescriptions ou d'autres traitements au cours de l'année, comme des lunettes ou des soins dentaires? Votre parent peut déduire ce qu'il a payé comme frais médicaux admissibles afin de réduire le montant d'impôt qu'il doit.

Si votre parent est en couple, il est généralement préférable que le (la) conjoint(e) ayant le revenu le plus faible demande la déduction, car il (elle) obtiendra un remboursement plus élevé.

Si vous payez les frais médicaux de votre parent et que celui-ci dépend de vous sur le plan financier, vous pourriez être en mesure de déduire ses frais dans vos déclarations afin de réduire votre impôt à payer. Consultez le Centre d'aide en ligne de H&R Block pour en savoir plus sur la déduction des frais médicaux de vos personnes à charge.

Votre parent peut déduire une partie ou la totalité des frais médicaux pour lesquels il n'a pas été remboursé ou ne sera pas remboursé. Par exemple, si son régime d'assurance maladie lui a remboursé 80 % de ses frais médicaux, il ne peut demander que les 20 % restants dans ses déclarations de revenus.

Consultez le Centre d'aide en ligne de H&R Block pour en savoir plus sur les demandes de crédits d'impôt fédéraux et provinciaux liés aux frais médicaux.

4. Demandez les crédits d'impôt pour personnes handicapées, s'il y a lieu

Si votre parent a un handicap, il pourrait devoir engager des dépenses supplémentaires que d'autres n'ont pas. Pour compenser ces coûts, les Canadiens ayant un handicap peuvent demander des crédits d'impôt supplémentaires.

Le crédit d'impôt fédéral pour personnes handicapées aide les personnes handicapées et leur famille à réduire l'impôt sur le revenu qu'elles pourraient avoir à payer. Le montant maximum que vous pouvez demander pour une personne handicapée pour l'année 2020 est de 8 576 $. Pour être admissible, votre parent devra avoir un Certificat pour le crédit d'impôt pour personnes handicapées (formulaire T2201) approuvé par l'ARC.

Si votre parent n'a pas besoin de la totalité du crédit d'impôt pour personnes handicapées, il peut transférer les montants inutilisés de ce crédit à son (sa) conjoint(e). Ou, si votre parent dépend de vous financièrement, il peut vous transférer le montant inutilisé. Votre parent devra désigner la personne à laquelle il souhaite transférer ces montants sur son certificat pour le crédit d'impôt pour personnes handicapées.

Si vous êtes admissible au crédit d'impôt fédéral pour personnes handicapées, vous êtes également en mesure de demander le crédit d'impôt provincial et territorial correspondant, qui varie en fonction de la province ou du territoire où vous habitez. Si vous résidez au Québec, vous pouvez demander le montant pour déficience grave et prolongée des fonctions mentales ou physiques si vous avez un certificat T2201 approuvé aux fins de l'impôt fédéral ou une attestation de déficience (TP-752.0.14) aux fins de l'impôt provincial.

5. Demandez le crédit d'impôt pour aidants naturels

Si votre parent dépend de vous financièrement parce qu'il a une déficience mentale ou physique, vous pourriez être en mesure de demander le montant canadien pour aidants naturels (ou le crédit d'impôt du Québec pour personne aidante, si vous résidez au Québec). Si le (la) conjoint(e) de votre parent a une déficience mentale ou physique qui le (la) rend dépendant(e) de votre parent, celui-ci peut demander ce crédit d'impôt à titre d'aidant naturel de son conjoint à la place. Consultez ce billet de blogue pour en savoir plus sur les crédits d'impôt pour aidants naturels.

6. Découvrez quels autres crédits d'impôt pour les aînés sont offerts dans votre province ou territoire

Selon la province ou le territoire de résidence de votre parent, celui-ci pourra demander différents crédits d'impôt et déductions dans ses déclarations.

Par exemple, les aînés qui résident en Ontario pourraient être admissibles au crédit d'impôt de l'Ontario aux personnes âgées pour le transport en commun pour les aider à couvrir les frais de transport en commun.

De même, les résidents du Québec ont accès à des crédits d'impôt propres à cette province, comme le crédit d'impôt du Québec pour activités des aînés (pour aider à payer les frais d'inscription aux activités récréatives), et le crédit d'impôt du Québec pour maintien à domicile des aînés (si votre parent devait payer pour obtenir des services afin de demeurer chez lui tout en s'assurant une bonne qualité de vie).

Pour découvrir quels crédits d'impôt sont offerts dans votre province ou territoire, consultez le Centre d'aide en ligne de H&R Block ou trouvez un bureau de H&R Block près de chez vous.

Vous êtes prêt à préparer vos déclarations? H&R Block s'assure que vous obtenez tout ce qui vous revient. Choisissez l'une des quatre options pratiques suivantes pour produire vos déclarations : Passer à un bureau, Dépôt pratique, Pro de l'impôt à distance, ou encore, préparez vous-même vos déclarations à l'aide du logiciel d'impôt H&R Block.

Obtenir notre infolettre.

Nous l'envoyons une fois par semaine, avec uniquement le meilleur contenu.

En cliquant sur le bouton Soumettre ci-dessous, vous consentez à recevoir des messages électroniques de H&R Block Canada au sujet des offres de produits, conseils d’impôt et matériel promotionnel. Vous pouvez retirer votre consentement n’importe quand en nous envoyant un courriel à unsubscribe@hrblock.ca.