Puis-je demander ceci? Voici les mythes les plus répandus concernant les impôts.

May 28, 2021

Les impôts peuvent prêter à confusion, nous le savons. Nous sommes là pour vous aider à démêler le vrai du faux afin que vous puissiez éviter les erreurs et tirer le maximum de vos déclarations de revenus.

Mythe 1 : si vous recevez un remboursement ou un avis de cotisation après avoir produit vos déclarations, cela signifie que vous n’allez plus recevoir aucune autre communication de la part du gouvernement à propos de ces déclarations.

La plupart des Canadiens croient qu’ils peuvent cesser de penser aux impôts dès qu’ils produisent leurs déclarations de revenus. Malheureusement, ce n’est pas le cas. En fait, les déclarations de revenus, une fois produites, peuvent être examinées un certain nombre de fois par l’Agence du revenu du Canada (ARC) ou Revenu Québec afin de vérifier qu’elles sont exactes.

Assurez-vous de conserver tous vos documents pendant au moins six ans, puisque l’ARC et Revenu Québec peuvent demander de les consulter en tout temps si votre déclaration est sélectionnée pour un examen détaillé. Si votre déclaration est examinée, le gouvernement pourrait vous envoyer un avis de nouvelle cotisation qui montre les modifications apportées à votre remboursement ou un nouveau montant d’impôts à payer.

Mythe 2 : si vous avez reçu votre avis de cotisation, il est trop tard pour modifier vos déclarations de revenus.

Si vous avez les documents nécessaires à l’appui de vos déclarations, vous pouvez demander des ajustements concernant des crédits d’impôt et des déductions que vous auriez pu manquer dans les 10 dernières années. De plus, il n’y a pas de limite de temps pour ajouter des revenus à vos déclarations antérieures.

Par exemple, disons que vous avez trouvé d’anciens feuillets de don ou un feuillet de revenu (comme un feuillet T4, T4A ou T5) que vous avez oublié de déclarer. Vous pouvez produire un formulaire de demande de redressement d’une T1 (T1-ADJ) ou un formulaire de demande de redressement d’une déclaration de revenus (TP-1.R) du Québec et régler votre situation fiscale.

Mythe 3 : vous n’avez pas à vous soucier des feuillets de renseignements qui ont été envoyés à la mauvaise adresse.

Peu importe où ils sont envoyés, vous êtes responsable de vos feuillets de renseignements. Si vous oubliez de déclarer vos feuillets de renseignements deux fois en quatre ans, vous ferez l’objet de pénalités et vos déclarations seront assujetties à une vérification.

Pour éviter de manquer des feuillets de renseignements, assurez-vous d’informer l’ARC et Revenu Québec (s’il y a lieu) le plus tôt possible lorsque vous déménagez. Consultez le Centre d’aide en ligne de H&R Block pour en savoir plus sur la façon de modifier votre adresse postale.

Vous pouvez également accéder à tous vos feuillets de renseignements en ligne en vous inscrivant à Mon dossier sur le site Web de l’ARC et, si vous résidez au Québec, à Mon dossier pour les citoyens sur le site Web de Revenu Québec.

Mythe 4 : si vous avez travaillé à l’extérieur du Canada, vous n’avez pas à produire de déclarations de revenus canadiennes.

Si vous avez étudié ou travaillé à l’extérieur du pays, mais que vous avez des liens de résidence importants avec le Canada (comme un domicile, un(e) conjoint(e) ou des personnes à charge au Canada), vous devrez produire une déclaration de revenus canadienne.

Même si vous n’avez pas de liens importants, vous devrez peut-être produire une déclaration de revenus canadienne si vous avez beaucoup de liens de résidence secondaires. Les liens secondaires comprennent les suivants :

  • Biens personnels au Canada (par exemple, une voiture, des meubles, etc.)
  • Liens sociaux (appartenance à des associations récréatives ou à des organismes religieux au Canada)
  • Comptes bancaires ou cartes de crédit émises au Canada
  • Permis de conduire canadien
  • Passeport canadien
  • Assurance maladie relevant d’une province ou d’un territoire canadien

Pour en savoir plus sur votre statut de résident canadien et son incidence sur votre situation fiscale, consultez le site Web de l’ARC ou appelez H&R Block pour obtenir du soutien en direct.

Mythe 5 : si vous avez gagné moins de 10 000 $, vous n’avez pas à produire de déclarations.

Si vous avez peu (ou pas du tout) de revenus à déclarer cette année, vous devriez quand même produire vos déclarations. Produire vos déclarations vous permet d’avoir accès à d’excellentes prestations des gouvernements fédéral et provincial. Consultez ce blogue pour en savoir plus sur les raisons pour lesquelles vous devriez produire vos déclarations si vous avez gagné un faible revenu.

Mythe 6 : les pourboires ne sont pas imposables.

Parmi les erreurs fiscales les plus courantes, citons le fait de ne pas déclarer tout l’argent que vous avez gagné (eh oui, les pourboires sont imposables!). Les revenus non déclarés peuvent entraîner des pénalités importantes et les renseignements manquants dans vos déclarations peuvent s’avérer coûteux. Si vous travaillez dans le secteur de l’hôtellerie ou recevez des pourboires grâce à votre travail secondaire, assurez-vous tenir un registre de ce que vous gagnez et de l’indiquer dans vos déclarations.

Mythe 7 : les prestations de congé de maternité ne sont pas considérées comme un revenu imposable.

Toutes les prestations spéciales d’assurance-emploi (AE) que vous recevez, y compris les prestations de congé de maternité et de congé parental, sont considérées comme un revenu imposable et doivent être signalées dans vos déclarations. Mais rassurez-vous : vous recevrez un feuillet T4E ou un feuillet T4EQ (si vous résidez au Québec), indiquant le montant d’assurance-emploi que vous avez reçu ou remboursé cette année. Cette information vous aidera à déterminer l’impôt que vous devez payer.

Mythe 8 : vous pouvez tout déduire si vous avez travaillé à votre compte.

Vous pouvez peut-être déduire certaines de vos dépenses d’entreprise pour réduire l’impôt que vous devez payer. Cependant, ces dépenses doivent être liées à votre travail : vos dépenses personnelles ne sont pas déductibles. Par exemple, vous ne pouvez pas déduire le coût du nettoyage à sec ou des produits de coiffure que vous avez utilisés pour vous-même, même si vous aviez besoin d’être présentable pour votre entreprise.

Pour en savoir plus sur les types de dépenses que vous pouvez déduire si vous avez travaillé à votre compte, consultez ce blogue sur les crédits d’impôt pour les travailleurs autonomes et ce blogue sur les allégements fiscaux et mesures d’aide pour les propriétaires de petites entreprises.

Mythe 9 : vos animaux de compagnie sont considérés comme des personnes à charge, vous pouvez donc déclarer les frais de nourriture pour animaux.

Malheureusement, la plupart des Canadiens ne peuvent pas déclarer leurs animaux de compagnie comme personnes à charge dans leurs déclarations de revenus. Cela dit, vous pourriez déduire le coût associé à un animal dans l’un des cas suivants :

  • Vous avez un animal spécialement dressé pour aider une personne (ce qui signifie que les frais engagés pour les soins de votre animal sont considérés comme une dépense médicale).
  • Vous avez une ferme et avez élevé du bétail à des fins commerciales ou dressez des animaux pour protéger vos cultures.

Consultez le Centre d’aide en ligne de H&R Block pour en savoir plus sur la déduction des frais liés à vos animaux de compagnie.

Vous avez des questions au sujet de votre situation fiscale? Vous êtes prêt(e) à produire vos déclarations? Obtenez l’aide du plus grand réseau de pros de l’impôt en choisissant l’une de ces quatre options pratiques pour produire vos déclarations : faites préparer vos déclarations dans l’un de nos bureaux, utilisez nos services Dépôt pratique, ou Pro de l’impôt à distance, ou encore, préparez vous-même vos déclarations à l’aide du logiciel d’impôt H&R Block.

Obtenir notre infolettre.

Nous l'envoyons une fois par semaine, avec uniquement le meilleur contenu.

En cliquant sur le bouton Soumettre ci-dessous, vous consentez à recevoir des messages électroniques de H&R Block Canada au sujet des offres de produits, conseils d’impôt et matériel promotionnel. Vous pouvez retirer votre consentement n’importe quand en nous envoyant un courriel à unsubscribe@hrblock.ca.