Vous avez un nouvel emploi? Vous avez eu un bébé? Vous venez de vous marier? Découvrez l’incidence de ces événements sur votre situation fiscale.

February 27, 2017

Vous avez un nouvel emploi? Vous avez eu un bébé? Vous venez de vous marier? Découvrez l’incidence de ces événements sur votre situation fiscale.

Est-ce que la dernière année a été riche en événements? Peut-être que vous avez entrepris la carrière de vos rêves, qu’un nouveau membre s’est joint à votre famille ou que vous vous êtes uni à votre douce moitié. Si c’est le cas, vous ne devez pas oublier d’en informer votre charmante équipe fiscale fédérale, mieux connue sous le nom d’Agence du revenu du Canada (ARC). Les gros changements qui touchent votre vie peuvent avoir d’importantes incidences fiscales. Nous avons donc préparé quelques scénarios pour vous expliquer ce que vous devez faire.

Vous avez obtenu un premier emploi

Le passage de la vie d’étudiant à celle d’un véritable adulte avec un emploi peut être difficile. Vous avez probablement été surpris par le montant d’impôt qui a été prélevé sur votre premier chèque. Cependant, vous avez peut-être droit à un crédit. Si vous avez des crédits inutilisés pour frais de scolarité et pour études et que vous ne les avez pas transférés à une autre personne pendant que vous étiez aux études, ils auront été reportés à votre prochaine déclaration de revenus. Ils pourront donc servir à réduire votre facture d’impôt de cette année.

Vous avez officialisé votre union

Félicitations! Pendant que vous profitez de votre merveilleux bonheur conjugal, prenez le temps d’informer l’ARC de votre nouvelle situation familiale au moyen du formulaire RC65, Changement d’état civil. Voici ce que vous devriez savoir :

  • Vous faites tout ensemble, mais pas vos impôts. Chaque conjoint doit en effet produire ses propres déclarations de revenus, mais il doit indiquer le NAS de l’autre conjoint et son revenu net sur la première page.
  • Vous ne paierez pas plus d’impôt, mais le montant de certaines prestations, comme le crédit pour la TPS/TVH et l’allocation canadienne pour enfants, peut être modifié par le revenu de votre nouveau ménage.

Vous avez acheté votre première maison

Vous n’aurez plus de loyer à payer! Si vous achetez une première maison, vous êtes admissible au montant pour l’achat d’une habitation. Il s’agit d’un crédit de 5 000 $ qui correspond à une économie d’impôt de 750 $.

Voici quelques autres renseignements importants :

  • Si vous avez acheté votre maison avec votre conjoint, le crédit peut être fractionné entre vous si vous êtes tous les deux acheteurs d’une première maison.
  • Vous n’avez pas besoin d’un reçu particulier pour demander ce crédit. Vous devez juste conserver les documents qui prouvent que vous avez fait l’acquisition d’une maison au cours de la dernière année, au cas où l’ARC demanderait à les voir.
  • Si vous avez retiré des fonds de votre REER pour votre mise de fonds, l’ARC vous donne deux ans avant de vous demander de commencer les remboursements.

Vous aurez bientôt un enfant

Votre bébé est sur le point de naître. Les premières semaines avec un nouveau-né peuvent être mouvementées. Vous pourriez avoir oublié d’inscrire votre enfant au moment de sa naissance. Voici ce qu’il est aussi important de savoir :

  • Vous commencerez probablement à recevoir des paiements de l’allocation canadienne pour enfants. Ces paiements mensuels, dont le montant est établi en fonction du revenu du ménage, ont pour but d’aider à subvenir aux besoins d’un enfant.
  • Vous êtes en congé de maternité ou parental. Les nouveaux parents qui reçoivent des prestations d’assurance-emploi doivent se rappeler que ce revenu est imposable. Vous aurez donc possiblement de l’impôt à payer à la fin de l’année, selon les autres revenus que vous aurez reçus.
  • Vous envisagez de cotiser à un REEE. Votre bébé grandira vite. Ses études postsecondaires semblent très loin, mais les dépôts que vous effectuez dans un régime enregistré d’épargne-études (REEE) vous donnent droit à un montant équivalent de la subvention pour l’épargne-études accordée par le gouvernement canadien. C’est donc une bonne idée de commencer tôt.

Il y a eu d’autres changements dans votre vie au cours des derniers mois?

Vous avez peut-être vécu un événement important qui ne figure pas dans notre liste et vous vous demandez s’il aura une incidence sur votre situation fiscale.

  • Êtes-vous un parent seul dont l’un des enfants a eu 18 ans au cours de la dernière année?
  • Votre conjoint a-t-il gagné beaucoup plus d’argent cette année?
  • Votre conjoint a-t-il décidé de quitter son emploi pour rester à la maison et s’occuper des enfants.
  • Prenez-vous soin d’un parent âgé?

Si vous avez répondu Oui à l’une ou l’autre de ces questions, votre situation fiscale a changé. C’est un bon moment pour consulter un pro de l’impôt qui vérifiera si votre employeur prélève suffisamment d’impôt sur votre salaire et si vous n’auriez pas droit à d’autres crédits ou déductions.

Quand de gros changements se produisent, il est facile de se laisser emporter par eux et de mettre nos obligations fiscales de côté. Prenez quelques minutes pour informer l’ARC de tout événement ayant une incidence sur votre situation fiscale. À long terme, vous vous éviterez des tracas!

Vous n’êtes pas certain si les changements qui sont survenus dans votre vie ont une incidence sur votre situation fiscale? Rendez-vous dans un bureau de H&R Block et discutez-en avec un pro de l’impôt. Il peut vous aider dans toutes les démarches que vous avez à faire et vous indiquer des crédits ou des déductions auxquels vous avez droit. Trouvez unbureau près de chez vous.Vous êtes prêt à produire vos déclarations? Vous pouvezle faire vous-même avec notre logiciel en ligne gratuit.

Obtenir notre infolettre.

Nous l'envoyons une fois par semaine, avec uniquement le meilleur contenu.

En cliquant sur le bouton Soumettre ci-dessous, vous consentez à recevoir des messages électroniques de H&R Block Canada au sujet des offres de produits, conseils d’impôt et matériel promotionnel. Vous pouvez retirer votre consentement n’importe quand en nous envoyant un courriel à unsubscribe@hrblock.ca.