Comment déclarer ses revenus en tant que néo-Canadien.

April 9, 2018

À tout nouvel arrivant au Canada, bienvenue à notre pays! À titre de néo-Canadien, vous allez maintenant profiter de la riche tradition de hockey, du sirop d’érable, des Rocheuses, des lacs à eau douce et, bien sûr, des impôts. N’ayez pas crainte, H&R Block est ici pour vous aider.

D’abord, établissons ce que signifie « néo-Canadien ».

Cela signifie que vous avez immigré au Canada cette année. La définition ne s’applique qu’à la première année d’imposition pendant laquelle vous êtes un nouveau résident au Canada. Après votre première année d’imposition au Canada, vous n’êtes plus un nouvel arrivant aux fins de l’impôt sur le revenu.

Un résident du Canada, pour une partie ou la totalité d’une année d’imposition (du 1er janvier au 31 décembre), doit déclarer ses revenus. Même si vous n’avez eu aucun revenu pendant l’année, vous devez préparer une déclaration de revenus pour continuer à recevoir les prestations gouvernementales et les crédits d’impôt qui vous sont disponibles.

Et qu’est-ce qui fait de vous un résident officiel?

Vous devenez un résident du Canada aux fins de l’impôt sur le revenu lorsque vous établissez des liens résidentiels importants au Canada. Vous établissez habituellement ces liens lorsque vous arrivez au Canada.

Ceci comprend :

  • Les personnes qui ont fait une demande pour obtenir le statut de résident permanent ou l’ont obtenu d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada
  • Les personnes qui ont reçu une « approbation en principe » d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada pour demeurer au pays
  • Les personnes protégées (y compris les réfugiés) au sens donné par la Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés

Parlez-moi un peu plus sur les prestations et crédits.

Les crédits d’impôt et prestations sont offerts par les gouvernements provinciaux et fédéraux. Pour les recevoir, vous devriez faire une demande immédiatement, mais vous devez être résident permanent (même si vous n’avez qu’une adresse temporaire ou êtes une personne protégée). Vous devriez faire une demande de ces prestations dès que vous obtenez votre numéro d’assurance sociale (NAS). Vous pouvez obtenir votre NAS en personne à n’importe quel Centre Service Canada ou par courrier.

Alors, quelles déductions pouvez-vous réclamer?

Elles sont nombreuses, et un expert fiscal peut vous aider à déterminer si vous pouvez réclamer les dépenses de déménagement, partager votre pension avec un conjoint ou un partenaire, si vous pouvez réclamer des personnes à charge que vous aidez encore chez vous et plus.

Quelques autres points à tenir en considération :

  • Si vous étiez résident du Canada pendant une année précédente et que vous n’êtes plus résident, vous serez considéré comme résident aux fins de l’impôt sur le revenu lorsque vous redéménagiez au Canada.
  • Lorsque vous entrez au Canada avec des objets de valeur comme des actions, des tableaux et bijoux, leur valeur sera marquée à la valeur juste du marché canadien.
  • Si vous avez subi une perte lorsque vous avez vendu, donné ou perdu votre propriété, vous ne pouvez que déduire cette perte de tout gain que vous avez obtenu d’une vente d’un type identique de propriété. Vous ne pouvez pas utiliser cette perte pour réduire tout gain en capital que vous avez reçu lorsque vous avez vendu d’autres types de propriétés.
  • Au Québec, vous devez faire deux déclarations de revenus : l’une, provinciale, l’autre, fédérale. Toutefois, ailleurs au Canada, vous ne devez faire que votre déclaration à l’échelle fédérale.

En ce qui concerne la partie de l’année pendant laquelle vous n’étiez pas résident du Canada, vous devez déclarer les revenus de tout travail détenu au Canada ou d’une entreprise exploitée au Canada, la vente de toute propriété canadienne et les montants imposables de bourses d’études, bourses et bourses de recherche que vous avez reçues de sources canadiennes.

En ce qui concerne la partie de l’année pendant laquelle vous étiez résident du Canada, vous devez déclarer les revenus reçus à l’échelle mondiale depuis que vous êtes devenu résident du Canada aux fins de l’impôt sur le revenu.

Si vous êtes une personne protégée et que vous avez reçu de l’argent d’une organisation caritative, comme un groupe confessionnel, vous ne devez pas habituellement signaler les montants dans votre déclaration de revenus. Toutefois, si une organisation caritative vous a embauché comme employé, le salaire d’emploi est imposable.

Obtenir notre infolettre.

Nous l'envoyons une fois par semaine, avec uniquement le meilleur contenu.

En cliquant sur le bouton Soumettre ci-dessous, vous consentez à recevoir des messages électroniques de H&R Block Canada au sujet des offres de produits, conseils d’impôt et matériel promotionnel. Vous pouvez retirer votre consentement n’importe quand en nous envoyant un courriel à unsubscribe@hrblock.ca.