Bienvenue à l'économie à la demande! Crédits d'impôt pour les travailleurs autonomes.

March 12, 2021

Être travailleur autonome, entrepreneur indépendant ou travailleur à la demande, c'est comme gérer sa propre entreprise. Vous n'obtiendrez pas de feuillets T4 indiquant vos revenus pour l'année; par conséquent, c'est à vous de déterminer ce que vous avez gagné et ce que vous devez inclure dans vos déclarations. Mais rassurez-vous! H&R Block est là pour vous aider. Que vous arrondissiez vos fins de mois en livrant des produits par l'intermédiaire d'Instacart ou que votre principale source de revenus soit d'être chauffeur d’un taxi Uber, voici ce que vous devez savoir sur la production de vos déclarations de revenus en tant que travailleur à la demande.

Comment savoir si ces conseils s'appliquent à votre situation?

Si vous faites un travail avec l'intention de réaliser un profit, alors ce travail est considéré comme une
« entreprise » selon l'Agence du revenu du Canada (ARC) et Revenu Québec. Vous devrez déclarer le revenu de votre entreprise dans vos déclarations. Voici quelques exemples de ce type de revenus :

  • Réaliser de petits travaux comme la vente de chandelles faites main sur Etsy ou la gestion d'un service de promenade de chiens
  • Faire des courses à l'occasion pour obtenir un revenu supplémentaire grâce à des plateformes comme TaskRabbit ou des applications de livraison comme Skip et Uber
  • Louer votre maison ou votre chalet par l'intermédiaire de sites Web comme Airbnb
  • Travailler comme artiste ou programmeur à la pige

Si le nom de votre entreprise est suivi des mots inc., ltée, ou cie, votre entreprise est constituée en société, et certains des conseils de cet article ne vous concernent pas. Trouvez un bureau H&R Block près de chez vous afin que l'un de nos pros de l'impôt puisse vous aider à produire une déclaration de revenus des sociétés T2.

Tenez un registre de vos revenus et de vos dépenses.

Comme vous gérez essentiellement votre propre entreprise, il est important de rester organisé et de tenir un registre des montants que vous gagnez (et dépensez).

Prenez l'habitude de ranger vos documents dans un dossier et de les trier par date. S’il y a lieu, conservez des copies des factures que vous avez envoyées à vos clients et des reçus pour les dépenses que vous aviez besoin de faire pour votre travail (par exemple, le coût de l'essence ou des fournitures liées au travail).

Assurez-vous de conserver tous vos documents pendant au moins 6 ans. L'ARC et Revenu Québec peuvent demander à les voir à tout moment si vos déclarations sont sélectionnées pour un examen détaillé.

Vous devez déclarer vos revenus, et ce, même s'il s'agit d'argent comptant.

Quelle que soit la manière dont vous les gagnez, les revenus d'un travail à la demande doivent être indiqués dans vos déclarations à l'aide du formulaire État des résultats des activités d'une entreprise ou d'une profession libérale (T2125 et TP-80). Les revenus non déclarés peuvent entraîner des pénalités importantes.

Même si l’ensemble de vos revenus ne dépasse pas le montant personnel de base (ce qui signifie que vous ne devrez pas payer d'impôt sur ce montant), il y a des avantages à indiquer ce que vous avez gagné dans vos déclarations. Le gouvernement a besoin de cette information pour déterminer votre admissibilité aux crédits d'impôt ainsi qu'aux programmes de prestations fédéraux, provinciaux et territoriaux, comme le crédit pour la TPS/TVH et l'allocation canadienne pour enfants. Si vous n’indiquez pas tous vos revenus dans vos déclarations, vous risquez de ne pas profiter de ces avantages. En déclarant tous vos revenus, vous pourrez également bénéficier de droits de cotisation plus élevés pour faire des placements dans votre REER ou votre CELI.

Cependant, gardez à l'esprit que si vous gagnez parfois de l'argent avec un passe-temps, cela ne signifie pas qu'il s'agit d'un travail à la demande. Par exemple, disons que votre passe-temps est la photographie et que vous avez pris des photos à l'occasion d'une réunion familiale au printemps dernier, en guise de faveur. La famille vous paie 150 $. Puis, un peu avant Noël, vous avez pris quelques photos de votre nièce pour sa demande d'admission à une école d'art dramatique. Elle vous a offert 75 $ en guise de remerciement. Ces revenus occasionnels ne sont pas considérés comme des revenus de travail autonome et ils n'ont pas besoin d'être déclarés. Toutefois, si vous êtes souvent payé pour prendre des photos (par exemple, si vous êtes régulièrement payé pour prendre des photos de vos amis), c'est le signe que votre passe-temps est en fait une entreprise et que vos revenus doivent être inclus dans vos déclarations.

Réalisez des économies d'impôt en déduisant les dépenses liées à votre travail.

Saviez-vous que vous pouvez déduire vos dépenses professionnelles pour réduire l'impôt que vous devez? Selon le type de travail à la demande que vous faites, vous pourriez avoir des dépenses que vous pouvez déduire dans vos déclarations.

Ainsi, les dépenses courantes d'un particulier offrant des services de covoiturage commerciaux peuvent comprendre les frais d'entretien de son véhicule (comme le remplacement du liquide pour freins ou l'installation de pneus d'hiver) et le coût des fournitures que vous fournissez à vos passagers (comme l'eau et les collations). De même, si vous louez votre maison et que vous devez stocker du papier de toilette pour vos invités ou payer un service de nettoyage après leur séjour, vous pourriez également être en mesure de déduire ces dépenses.

Trouvez un bureau H&R Block près de chez vous afin que l'un de nos pros de l'impôt puisse vous aider à déterminer les dépenses que vous pouvez déduire dans vos déclarations.

Déterminez quand vous devez facturer la TPS/TVH.

Vous vous demandez peut-être si vous devez inscrire votre entreprise au registre de la taxe fédérale sur les produits et services (TPS), de la taxe harmonisée fédérale-provinciale (TVH) ou de la taxe de vente du Québec (TVQ).

Lorsque votre travail à la demande vous rapporte plus de 30 000 $, vous devrez vous inscrire à un compte de TPS/TVH/TVQ et commencer à facturer ces taxes à vos clients. Consultez ce blogue pour en savoir plus sur le moment où il faut facturer la TPS/TVH comme petite entreprise.

Remarque : à l'exception du Québec, les particuliers des autres provinces offrant des services de covoiturage commerciaux (y compris Uber et Lyft) doivent s'inscrire immédiatement pour obtenir un numéro de TPS/TVH. Cela ne s'applique pas aux particuliers qui ne font que des livraisons (par exemple, si vous avez un travail à la demande pour Uber, mais que vous ne conduisez jamais de passagers).

Qu'en est-il du RPC/RRQ et de l'AE?

C'est ici que les seuils de revenus entrent en ligne de compte. Par exemple, si vos revenus nets de travail autonome (plus vos revenus d'emploi donnant droit à pension) dépassent 3 500 $, vous devez commencer à cotiser au Régime de pensions du Canada (RPC) ou au Régime de rentes du Québec (RRQ), à la fois comme employé et employeur. La cotisation au RPC/RRQ que vous devez verser sur vos revenus de travail autonome est calculée à l'annexe 8.

L'assurance-emploi (AE), par contre, est facultative pour les travailleurs autonomes de l'ensemble des provinces et des territoires, à l'exception du Québec. Cela signifie que, par défaut, vous n'avez pas à payer de cotisations d'assurance-emploi sur vos revenus de travail autonome (sauf au Québec).

En tant que travailleur à la demande, vous pouvez choisir d'adhérer au programme d'assurance-emploi en vous inscrivant auprès de la Commission de l'assurance-emploi du Canada. En vous inscrivant, vous pourrez bénéficier d'avantages particuliers tels que :

  • Les prestations de maternité et les prestations parentales
  • Les prestations de maladie
  • Les prestations pour proches aidants (pour enfants et adultes)
  • Les prestations de compassion

Pour connaître les conditions d'admissibilité et obtenir de plus amples renseignements, consultez le guide du gouvernement du Canada sur les prestations spéciales d'assurance-emploi pour les travailleurs autonomes.

Remarque : les travailleurs autonomes n'ont pas droit aux prestations régulières qui apportent un soutien financier aux travailleurs licenciés ou qui perdent leur emploi.

Comment votre emploi à temps plein s'inscrit-il dans ce contexte?

Votre emploi à temps plein n'a pas d'incidence directe sur la façon dont vous déclarez les revenus que vous tirez de travaux à la demande. Vous ne devez pas non plus inclure le revenu de votre travail à temps plein dans le calcul du seuil de 30 000 $ utilisé pour vous inscrire au compte de TPS/TVH.

Toutefois, le fait d'avoir deux (ou plus) sources de revenus signifie que vous pourriez vous retrouver dans un palier d'imposition différent et que vous pourriez devoir payer plus d'impôt cette année que l'année dernière.

Profitez de quelques semaines de plus pour préparer vos déclarations de revenus.

Gagner un revenu de travailleur autonome complique un peu plus votre situation fiscale. Heureusement, l'ARC et Revenu Québec vous accordent quelques semaines de plus pour produire vos déclarations. Votre date limite pour la production de vos déclarations est le 15 juin.

Toutefois, gardez bien à l'esprit que si vous devez de l'impôt, votre paiement est toujours dû le 30 avril.

Si vous et votre conjoint(e) préparez vos déclarations ensemble et que l'un de vous est travailleur autonome, vous pouvez toujours produire les deux déclarations d'ici le 15 juin, pourvu que le solde dû soit payé avant le 30 avril.

Si vous transmettez vos déclarations en retard et que vous avez de l'impôt à payer au gouvernement, l'ARC et Revenu Québec (s'il y a lieu) vous imposeront des intérêts et des pénalités pour production tardive sur le montant que vous devez. Consultez cet article du Centre d'aide en ligne H&R Block pour en savoir plus sur les conséquences des déclarations produites tardivement.

Les mesures d'aide liées à COVID-19 auront-elles une incidence sur mes déclarations de 2020?

Si vous avez fait une demande de PCU par erreur en vous basant sur un revenu brut d'au moins 5 000 $ en 2019 (le montant que vous avez gagné avant de soustraire vos dépenses liées au travail), vous n'êtes plus tenu de rembourser vos prestations! Consultez ce blogue pour en savoir plus sur le remboursement des prestations liées à la COVID-19.

De plus, si vous avez reçu des prestations d'urgence liées à la COVID-19 en 2020, vous ne devrez pas payer d'intérêts sur l'impôt que vous devez avant le 30 avril 2022. Consultez ce blogue pour connaître l'impact que les prestations liées à la COVID-19 pourraient avoir sur vos déclarations de 2020.


Les travaux à la demande peuvent être un excellent moyen de gagner un certain revenu, mais ils rendent également votre situation fiscale un peu plus complexe. Et c'est pourquoi nous sommes ici! Obtenez l'aide du plus vaste réseau de spécialistes en impôt du pays en choisissant l'une des quatre façons pratiques suivantes pour produire vos déclarations : Production de vos déclarations à l'un de nos bureaux, Dépôt pratique de vos documents à l'un de nos bureaux, Pro de l'impôt à distance ou Logiciel d'impôt H&R Block.

Obtenir notre infolettre.

Nous l'envoyons une fois par semaine, avec uniquement le meilleur contenu.

En cliquant sur le bouton Soumettre ci-dessous, vous consentez à recevoir des messages électroniques de H&R Block Canada au sujet des offres de produits, conseils d’impôt et matériel promotionnel. Vous pouvez retirer votre consentement n’importe quand en nous envoyant un courriel à unsubscribe@hrblock.ca.